MADRID : VITRINE DE LA CUISINE ESPAGNOLE

Madrid von oben

Les Madrilènes ont la réputation d’exceller dans l’art de profiter des plaisirs de la vie ! En voyage dans la capitale espagnole on en profite pour se faire un parcours gourmand entre les bars à tapas, restaurants gastronomiques, cafés littéraires et marchés publics. Buen provecho!

Ir de tapas

Madrid est l’une des meilleures villes pour faire la tournée des bars à tapas puisque toute la cuisine espagnole y est représentée. Trois adresses à visiter lorsque sonne l’heure des tapas — sans doute la tradition culinaire la plus attachante d’Espagne.

Le créatif

Casa Lucas
Maintes fois applaudi par les critiques gastronomiques, la Casa Lucas s’amuse à revisiter les tapas traditionnels et à réinventer son menu au gré des récoltes et des saisons. On s’y régale de tapas et de raciones (grandes portions de tapas).

Le raffiné

Juanalaloca
Le Juanalaloca est situé en plein cœur de La Latina, l’un des quartiers les plus authentiques de Madrid avec ses rues d’origine médiévale. On y mange une cuisine espagnole luxueuse et soigneusement préparée. La spécialité de la maison? Les pintxos (une variété de tapas servi sur une petite tranche de pain), accompagnés d’ingrédients raffinés, pensez notamment aux truffes et au foie gras.

Le classique

Casa Alberto
Figurant parmi les plus anciennes tavernes de Madrid, la Casa Alberto a été fondée en 1827. Le secret de son succès depuis bientôt un siècle? D’excellents tapas servis au bar et des repas des plus gastronomiques offerts en salle à manger. Petit fait historique : Cervantes, célèbre auteur et créateur du mythique Don Quichotte, aurait écrit un de ses livres dans ce bâtiment.

¡Una mesa por dos, por favor!

Traditional tapas buffet on wooden table from above

À Madrid, manger n’est pas qu’un simple besoin, c’est un grand plaisir qu’on prend le temps de savourer et l’ambiance y est d’ailleurs aussi importante que la myriade de saveurs proposées. Quelques suggestions de tables où s’adonner à ce délicieux vice.

Le créatif

Estado Puro
Un bistrot ludique décoré de peinatas (peignes traditionnels portés par les danseuses andalouses) où le chef étoilé Paco Roncero réinvente les tapas avec une touche contemporaine.

Le raffiné

Café de Oriente
Pour dîner dans un cadre princier, on opte pour le – un peu touristique, mais parfaitement situé – Café de Oriente, qui se trouve en face du Palais royal (résidence officielle du Roi d’Espagne). Il paraîtrait que Salvador Dalí y ait réalisé un portrait du poète Federico García Lorca.

Le classique

Botín
Fondé en 1725, le Restaurante Botín est l’une des plus vieilles institutions de Madrid, d’après Guinness! Il s’est mérité bon nombre de prix et figure dans la liste des 10 meilleurs restaurants « classiques » de Forbes!

Tertulias

Capitale du monde hispanophone, Madrid abritait jadis de nombreux cafés littéraires, où l’élite littéraire de l’époque se réunissait pour lire et discuter de poésie. On y va aujourd’hui pour une bonne tasse de café… ou un repas teinté de nostalgie. Voici donc deux incontournables.

Tinto de verano

El Espejo
Lieu unique à Madrid, ce café-restaurant réunit au sein d’une même adresse trois espaces distincts : un bar, un restaurant proposant une cuisine saisonnière ainsi qu’un bar à tapas. Que ce soit pour y boire un café ou pour y manger, on profite de la magnifique terrasse ombragée en plein cœur de la capitale.

Café Gijón
On y sert du café depuis 1888! Ernest Hemingway (moins en verve qu’à l’habitude) décrivait le Café Gijón comme un lieu propre et bien éclairé. On peut également y manger, car la salle du café se transforme en restaurant à l’heure du déjeuner.

Mercados

Un tour culinaire de Madrid ne serait pas complet sans une visite de ses marchés. On se lance à la découverte de ces paradis pour gourmands.

Mercado de San Miguel
Dans ce magnifique halle, les kiosques débordent de tout aussi magnifiques produits fins : jambon ibérique, fromages, pieuvre, sardines frites… Pour l’anecdote : Nicolas Sarkozy et le prince Charles ont déjà demandé qu’on en ferme les portes pour qu’ils puissent partager un repas à l’abri des regards !

Mercando de San Antón
Ici, les mots « cuisine du marché » prennent tous leurs sens puisque le restaurant La Cocina de San Antón propose de cuisiner les emplettes que les clients auront faites. Le meilleur des deux mondes vous dites?